"Vas donc t'pendre avec un câble Wifi Anatole !" - TwK.

Le web, ses délires

Vous n'êtes pas sans savoir que sur le web, il y a régulièrement des apparitions de "mouvements" plus ou moins populaires, et de toutes sortes... Si ?
Hé bien, vous êtes au bon endroit. Je m'en vais de ce pas corriger ce drame.

Je risque d'avoir besoin de rédiger cette page en plusieurs fois, il y en a beaucoup... On verra...

0-9 | D | I | L | M | N | R | T | Z

4chan :
À l'origine, 4chan est un site web. C'est ce qu'on appelle une imageboard, une zone noire d'internet : chacun peut poster textes, liens et images qu'il souhaite, selon des thématiques (par exemple Requêtes, Mangas, Jeux Vidéos, Armes,...)
On appelle ces sites des "zones noires" du web, car tout est anonyme : aucune obligation d'inscription, de choix de pseudo, ni rien. Et généralement, dans les rubriques "Divers" (dans le cas présent Random, aka. /b/), l'on y retrouve du sexe, de la violence, et beaucoup (trop) de choses "trash".
Attention, sur 4chan comme partout sur le web c'est comme dans la vie réelle, tout n'est pas malsain : c'est vous, et VOUS seul(e) qui choisissez OÙ vous allez... Ne l'oubliez pas !

DTC :
Un délire pas très subtil, mais assez répandu : il s'agit de placer "DTC" à la suite d'une phrase, de sorte à ce que ça ait quand même du sens.
Ha oui, j'oubliais : DTC signifie Dans Ton Cul. D'où le manque de subtilité... Exemple, si quelqu'un venait à dire "elles sont où, mes clés ?", il va de soi que vous lui répondriez "dans ton cul !".
L'avantage, c'est que c'est utilisable de 7 à 77 ans (voire plus), délicat, et plein de variantes : CTB pour Comme Ta Bite, CMB pour Comme Ma Bite, ou encore des "combos" tels que CMBDTC. Pas besoin de traduire.

INB4 404 :
In, before 404. 404 est un code d'erreur web, signifiant que la page est introuvable, inexistante, ou supprimée. Par abus de langage geek, se faire 404 signifie se faire supprimer sa page, son compte. Vous avez probablement déjà lu quelque part "404, Page not found".
Comprenez par ceci : "Je suis là, avant que cette page soit supprimée !".
Si vous voulez un exemple flagrant, vous retrouverez ce commentaire sur toutes les vidéos pornos publiées sur youtube. En effet, la vidéo se voyant très rapidement supprimée, est donc 404.

Internet Rules :
Les règles de l'Internet. Rien de bien juridiquement formel, juste rédigées à partir d'un constat de ce qui s'y passe justement, sur internet. Ces "règles" sont en anglais, et regroupent à elles seules les principes et les principaux délires du web.
Par exemple la plus connue :
Règle 34 : "Si quelque chose existe, il existe aussi une version pornographique de cette même chose."
Liste complète des règles. Je vous épargne de voir la traduction.

LOLcat :
Ce sont des photos de chats, prises sur un instant donné, à l'expression ou l'action très... parlante. Ces images sont toujours commentées, comme par exemple ce LOLCAT. Vous pouvez en trouver partout sur le web, et je l'avoue, certaines sont tordantes !
N'hésitez pas à rechercher "lolcat" sur google images, quand vous n'avez rien à faire... Ça vous divertira, promis !

Meme :
Un MEME (bon courage, pour trouver une définition !), est une chose si souvent répétée, qu'elle finit par être drôle.
En gros, tout ce qui est sur cette page, est un meme. Tout simplement.

Noëlistes :
Le phénomène des noëlistes a vu le jour sur le forum 15-18ans de jeuxvideo.com.
Je n'inclut pas de lien, car ce phénomène a très vite viré au malsain : Le noëliste, facilement reconnaissable, car il finit quasiment toutes ses phrases par :noel:, ce qui a l'effet d'afficher cette image : :noel:
Qu'il y a-t-il de malsain là-dedans ? Tout simplement que maintenant, un noëliste est vu comme une personne se "foutant " de tout : s'amusant du rascisme, de la violence, des décès, des problèmes sociaux, du malheur des autres...

Rickroll :
Phénomène internet encore et toujours d'actualité, basé sur une musique de Rick Asley : Never gonna give you up.
Pour comprendre de manière plus concise le phénomène, rendez-vous ici.
Enfin, si vous cliquez, je me retrouve dans l'obligation de vous dire "You've got rickroll'd !".

TITS OR GTFO :
Littéralement, "tits or get the fuck out" (des tétons, ou dégages de là). On retrouve TITS OR GTFO partout où vous verrez une fille racontant sa vie, dont personne ne s'en intéresse.
C'est une manière de lui demander... d'attirer l'attention ?
Cette phrase vient, bien entendu, lorsque l'on a pas encore de photos de la personne. On retrouve souvent les mêmes images, même délires, postés par des personnes différentes.
Placer un "TITS or GTFO" alors que tout le monde a déjà des photos de sa poitrine n'a pas d'interêt. C'est un coup à passer pour un... bleu.

ZALGO ! :
Ici, rien de bien méchant. Personne ne sait qui est zalgo, ni ce que c'est. Mais tout le monde est sûr d'une chose : Il arrive ! Et ce sera apocalyptique !
Vous trouverez aisément (google images FTW !) des dessins modifiées à la Zalgo, une sorte de "faux gore apocalyptique", ainsi que des textes issus de générateurs de ce genre.
Oui bon, c'est bien, mais c'est aussi très gourmand en caractères...

© 2010 - By TwK & no one else.
Partenaires : D-brid - SUAP