"Est-ce que quand un geek il meurt, il va dans la corbeille ?" - Lhynn.

Second Life ®

Un jeu relativement connu... Il a eu son heure de gloire, et a été très médiatisé début 2007, et est passé dans toutes les émissions télévisées...
J'y suis inscrit depuis novembre 2006, J'avais arrété de jouer à ce jeu. Mais comme quoi, quelquefois... !
Le problème majeur, est une notion très connue des jeux multijoueurs : celle de lag. En effet, il y a souvent du chargement... Enfin bon, ce jeu reste assez remarquable !
Les possibilités de création, et le fait que les objets soient vendable, contre une monnaie que l'on peut convertir en €uros, ajoute une dimension diabolique. Refuserais-je de my plier, jeune codeur que je suis ? Non. Ce monde a son propre langage, le LSL. Il permet une totale interaction entre objets virtuels, avatars d'utilisateurs, ou encore avec des sites web !

Je ne pourrais pas faire sans vous en présenter un bout. Promis ! Il est si simple, et combine des idées déjà connues, d'autres langages, PHP, javascript, basic...
Et c'est du vrai langage objet, car l'on parle ici d'objets 3D dans un monde défini.

Par exemple :
if, else if, else, do while, for : existent tous ! Avec généralement les paramètres connus des autres langages,
+ : à la fois caractère de concaténation et opérateur d'addition,
integer, string, vector, key : principaux types, variables à définir avant utilisation. Pour avoir une "key" sous format "string", on fera (string)key
ll... : Variables globales apportant généralement des informations. Par exemple, llGetPos() donnera le vecteur de position .

© 2010 - By TwK & no one else.
Partenaires : D-brid - SUAP